www.yvesdewilliencourt.fr
Le feuilleton des nouvelles de Maupassant ...à écouter ...à télécharger


contact@yvesdewilliencourt.fr

 Publié dans Gil Blas le mardi 9 octobre 1883 - mise en ligne le dimanche 14 octobre 2012

     « La confession de Théodule Sabot » de Maupassant texte enregistré le 30 septembre 2012

"Quand Sabot entrait dans le cabaret de Martinville, on riait d'avance. Ce bougre de Sabot était-il donc farce ? En voilà un qui n'aimait pas les curés, par exemple ! Ah ! mais non ! ah ! mais non ! Il en mangeait, le gaillard.
Sabot (Théodule), maître menuisier, représentait le parti avancé à Martinville. C'était un grand homme maigre, à l'oeil gris et sournois, aux cheveux collés sur les tempes, à la bouche mince. Quand il disait : "Notre saint père le paf" d'une certaine façon, tout le monde se tordait. Il avait soin de travailler le dimanche pendant la messe. Il tuait son cochon tous les ans le lundi de la semaine sainte pour avoir du boudin jusqu'à Pâques et quand passait le curé il disait toujours, par manière de plaisanterie : "En voilà un qui vient d'avaler son bon Dieu sur le zing."
Le prêtre, un gros homme, très grand aussi, le redoutait à cause de sa blague, qui lui faisait des partisans. L'abbé Maritime était un homme politique, ami des moyens habiles. La lutte entre eux durait depuis dix ans, lutte secrète, acharnée, incessante..."


     Pour télécharger (fichier MP3 de 19 Mo) :
          cliquer ici : clic droit - enregistrer sous...
     Pour écouter :
          

Le feuilleton des nouvelles de Maupassant
Les livres-audio de Maupassant
à écouter, à télécharger... gratuitement !


Licence Creative Commons
L'enregistrement "La confession de Théodule Sabot" de Maupassant par Yves de Williencourt est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.