www.yvesdewilliencourt.fr
Le feuilleton des nouvelles de Maupassant ...à écouter ...à télécharger


contact@yvesdewilliencourt.fr

 Publié le jeudi 2 novembre 1882 - mise en ligne le mercredi 2 novembre 2011

     « Un million » de Maupassant texte enregistré le mercredi 26 octobre 2011

"C'était un modeste ménage d'employés. Le mari, commis de ministère, correct et méticuleux, accomplissait strictement son devoir. Il s'appelait Léopold Bonnin. C'était un petit jeune homme qui pensait en tout ce qu'on devait penser. Élevé religieusement, il devenait moins croyant depuis que la République tendait à la séparation de l'Église et de l'État. Il disait bien haut, dans les corridors de son ministère : "Je suis religieux, très religieux même, mais religieux à Dieu ; je ne suis pas clérical." Il avait avant tout la prétention d'être un honnête homme, et il le proclamait en se frappant la poitrine. Il était, en effet, un honnête homme dans le sens le plus terre à terre du mot. Il venait à l'heure, partait à l'heure, ne flânait guère, et se montrait toujours fort droit sur "la question d'argent". Il avait épousé la fille d'un collègue pauvre, mais dont la soeur était riche d'un million ayant été épousée par amour. Elle n'avait pas eu d'enfants, d'où une désolation pour elle, et ne pouvait laisser son bien, par conséquent, qu'à sa nièce.
Cet héritage était la pensée de la famille. Il planait sur la maison, planait sur le ministère tout entier ; on savait que "Les Bonnin auraient un million".
Les jeunes gens non plus n'avaient pas d'enfants, mais ils n'y tenaient guère, vivant tranquilles en leur étroite et placide honnêteté..."


     Pour télécharger (fichier MP3 de 20 Mo) :
          cliquer ici : clic droit - enregistrer sous...
     Pour écouter :
          

Le feuilleton des nouvelles de Maupassant
Les livres-audio de Maupassant
à écouter, à télécharger... gratuitement !


Licence Creative Commons
L'enregistrement "Un million" de Maupassant par Yves de Williencourt est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 non transcrit.